Accueil | Vos contributions | Vos témoignages, vos propositions... | Les Piousous... : suite

Sur la période d’adaptation à la crèche

  • Bébé bien adapté, parents sereins et rassurés !

    par Delphine, maman de Pauline, 20 mois

"Après une année passée à la crèche d’une commune voisine, Pauline fait sa rentrée à la crèche des Piousous. Parents pas trop inquiets, on se demande quand même comment Pauline va vivre ce changement, qui plus est, à un âge un peu charnière : elle a alors 14 mois.

Pauline bénéficie, dès son arrivée, d’une adaptation complètement personnalisée : ses habitudes sont prises en compte, et à chaque venue, c’est toujours la même puéricultrice référente qui l’accueille et apaise ses petites craintes pour une intégration tout en douceur. Et quel plaisir de lire les petits commentaires de la journée laissés dans le carnet de liaison !"

  • Enfant et parents vivent ensemble un changement

    par Fabienne, maman de Manon, 20 mois

"Ce fut une adaptation longue, voire très longue mais fort agréable... peut-être plus pour moi que pour Manon, notre petite troisième, 20 mois à présent ! Nous avons des semaines durant lu, chanté, peint, modelé, joué, préparé la tisane et partagé la bonne humeur de l’équipe de la crèche.

Manon va maintenant à la crèche "pour de vrai" et moi aussi, de temps en temps, mais pour une raison "sérieuse" puisque toutes ces visites m’ont donné l’envie de m’investir dans la gestion de la structure Les Piousous."

  • Une si belle rencontre de générations

    par Ludivine, maman de Tifanie, 4 ans

"Tifaine a 4 ans. Elle a eu la chance, grâce à la crèche, de rendre une visite aux papys et mamies de la maison de retraite des Genêts. Ce fut un moment fort et riche, qui l’a profondément marquée. C’est la première fois qu’elle se rendait dans une maison de retraite.

Elle nous a raconté que certains étaient gentils, et que d’autres l’avaient un peu effrayée : "Il y avait une mamie qui n’était pas belle".
Alors nous avons pu entamer une discussion : "Elle n’était pas belle, mais est-ce que ça veut dire qu’elle n’était pas gentille ?"
Elle a convenu d’elle même que non, que ce n’était pas ça l’important. "Et pourquoi ils sont là ces papys et mamies ?", continue-t-elle.
Nous avons pu expliquer le grand âge, le handicap, les différences physiques... Une occasion exceptionnelle d’aborder tout ça, tout simplement. Et c’est parce que tout s’est bien passé, que le cadre était rassurant, grâce à l’équipe de la crèche et des Genêts, que ces explications ont pu se faire de manière naturelle. Sans compter que malgré son jeune âge, elle s’est bien rendu compte du rôle important qu’elle avait eu dans le partage d’un moment agréable avec les personnes âgées.

Nous avons apprécié le retour de l’équipe autour cette rencontre, ainsi que les photos qui sont un support intéressant pour en reparler avec notre puce. Un grand merci pour cet accompagnement dans l’ouverture aux autres et pour la richesse de ce temps privilégié."

  • Comment on devient "accro" à la crèche !

    par la maman de Sofia

"Comme ses deux frères avant elle, Sofia est rentrée à la crèche en mai 2010, elle avait 1 an et 2 mois. Après quelques moments d’adaptation et quelques petites crises de larme, elle est très vite devenu une accro de la crèche avec pleins de choses à découvrir et à faire (que maman ne fait pas) de la peinture avec les doigts tout nu, de la vraie musique, de la gym, des histoires racontées de façon extraordinaire…

Comme ses frères, elle doit suivre un régime alimentaire strict mais toute l’équipe est en « alerte » et grâce à l’implication de la crèche dans une alimentation bio et équitable, Sofia peut même parfois partager les mêmes goûters avec les autres. Un geste qui, pour nous parents confrontés aux allergies alimentaires de nos enfants, nous a beaucoup touchés.

Depuis 10 ans que nous fréquentons la crèche des Piousous au Chambon, nous remarquons que l’objectif de l’équipe reste le même (même si certaines têtes ont changées) : un véritable projet éducatif pour les enfants, avec les enfants et pour chaque enfant pour un passage entre la maison et la famille puis l’école maternelle. Les frères de Sofia aiment venir chercher leur petite sœur dans ses lieux où ils gardent de merveilleux souvenirs et chaque matin de la semaine, Sofia éprouve le même plaisir."


Et quand c’est le moment de quitter la crèche

  • Une structure qui aide à grandir

    par les parents de Corentin

"Voilà 3 ans passés à la crèche Les Piousous, qui, malheureusement se terminent. Corentin a 6 ans et a trouvé un autre mode d’accueil pour assurer le suivi de sa prise en charge en dehors des temps d’école.

Nous, ses parents, nous remercions tout le personnel et la directrice, pour le bon accueil de Corentin, et toutes les belles activités proposées dans cette structure, qui l’ont aidé à grandir, malgré ses grandes difficultés de santé, vécues au quotidien.

Corentin est atteint de maladie chronique nécessitant des soins infirmiers quotidiens dans la structure et des hospitalisations fréquentes. Merci encore !"

L’équipe s’est investie dans l’accompagnement au quotidien de Corentin et de ses parents
par l’équipe des Piousous

"Accueillir un enfant différent, quel que soit sa problématique, fait partie de notre projet pédagogique et des valeurs que nous défendons. C’est loin d’être toujours facile. L’équipe mobilise beaucoup d’énergie, de réflexions, pour ce genre d’accueil. Mais c’est une école de la tolérance, qui apprend à chacun, de part et d’autres. Aujourd’hui, Corentin nous quitte. Comme tous les enfants de 6 ans et nous lui souhaitons un beau et long chemin."

  • L’allaitement maternel poursuivit à la crèche

    par Élodie et Fabrice, les parents

"Pour nous, laisser Léana a à peine 3 mois à la crèche, a été une petite épreuve. Elle n’avait jamais été séparée de nous une seule journée. Toute l’équipe s’est bien occupée de nous pendant les journées de transition et nous a beaucoup rassurés.

Au départ, Léana ne voulait ni dormir, ni manger à la crèche : quelle angoisse pour nous, ses parents ! À force d’encouragement et de soutien, Léana s’est finalement bien habituée.

Elle est tout sourire quand elle y va et quand on vient la chercher ! Nous avons également beaucoup apprécié le soutien de l’équipe dans la poursuite de l’allaitement maternel. Conserver et donner des biberons de lait maternel, c’est toute une organisation !"

  • Favoriser l’épanouissement à la crèche comme à la maison

    par Sarah, maman de Macha

"Il y a bientôt un an, Macha débutait son temps d’adaptation aux Piousous. En parents inquiets et soucieux du bien-être de notre fille, nous avions décidé de l’inscrire à la crèche après la rencontre avec Marie-Claire, la directrice. La phrase “Vous pouvez passer quand vous voulez”, nous avait plu et rassurés. Pour nous, cette phrase était signe d’une directrice garante de son équipe, sûre de l’accompagnement proposé et dans le partage.

Macha, nous et vous toutes avons entamé l’aventure ! Jour après jour, Macha s’est laissé apprivoiser. Parents et professionnels se sont également apprivoisés. Cette collaboration a favorisé l’épanouissement de Macha à la crèche comme à la maison.

Son père et moi-même aimons la voir déambuler dans la structure à son aise, de manière autonome. Explorer, apprendre, grandir avec un tel plaisir dans une sécurité affective."

  • La crèche est un lieu de vie

"Une page se tourne, pour les enfants. Ils grandissent. Corto a 6 ans et ne peut plus aller à la crèche. Tout comme l’intégration, la séparation s’est faite en douceur. Et si aujourd’hui ce n’est plus pour lui, il en garde de beaux souvenirs : des activités qu’il a faites mais aussi de tous les contacts qu’il a eus.

Avant d’être un lieu de garde, la crèche est un lieu de vie qui accompagne l’enfant dans les premières années de sa vie en dehors du cocon familial. Son petit frère n’a pas le même parcours, ses souvenirs sont moins précis. Mais pour l’un comme pour l’autre, c’était confortable en tant que maman de les savoir dans de telles conditions d’accueil, d’ouverture culturelle (musique, lecture, sport...) et de respect de leur personne."

  • La crèche et les temps passerelle

"Ca y’est ! L’ainée de mes filles va avoir 6 ans. Un bel âge ! Mais voilà, elle va devoir quitter la crèche. La crèche, c’est d’abord des locaux : très agréables, bien agencés, où l’on se sent bien, où l’enfant trouve une multitude de jeux, de livres qui lui permettent de s’épanouir, des locaux propres (merci à tout le personnel !).

La crèche, c’est bien-sûr une équipe : dynamique, agréable, toujours à l’écoute, qui veille au confort de l’enfant et qui nous met en confiance. Il y a un réel respect de l’enfant et de son rythme de vie (sieste, acquisition de la propreté...).

De plus, beaucoup d’activités sont proposées : ça va de l’atelier peinture, des jeux d’eau jusqu’aux journées pique-nique en passant par le baby karaté, la piscine… Ce qui est très appréciable également, c’est le temps passerelle, avec l’école et le centre de loisirs. Cela permet à nos enfants de passer en douceur ce cap où il faut quitter la crèche.

Cette crèche est bien plus qu’un simple mode de garde. C’est une complémentarité dans l’éducation de nos enfants : vie en collectivité, respect des autres, éveil au monde qui les entoure, acquisition d’autonomie et c’est très rassurant pour nous, parents, de savoir nos enfants heureux et bien encadrés."

  • Prendre un livre, jouer avec une voiture ou se déguiser en chevalier sont des activités naturelles à la crèche

    par la maman d’Alban

"J’aime particulièrement le rapport au livre qui existe à la crèche. C’est au quotidien, mais aussi au cours de séances telles que TAPATOULU que l’approche se fait. Prendre un livre, jouer avec une voiture ou se déguiser en chevalier sont des activités naturelles pour Alban. Le livre fait partie du quotidien. Cette relation n’est pas passagère, elle se prolonge en grandissant. On peut en voir encore les bénéfices auprès des aînés Maëlys et Tristan.

L’accueil quotidien à la crèche par l’équipe, du moment où l’on confie notre enfant le matin et celui où on le retrouve, c’est un sourire, un temps d’échange pour faire le point de la journée, ce sont des moments précieux qui instaurent une relation de confiance."

  • Tous ces instants heureux

"Quel bonheur de voir les yeux de son enfant s’illuminer en arrivant à la crèche !

Quel bonheur de voir son sourire en voyant les autres enfants et les animatrices !

Quel bonheur de le voir évoluer comme à la maison ! Mais aussi, quel bonheur d’entendre son rire cristallin le soir, quand nous venons le récupérer !

C’est pour tous ces instants heureux,
Pour toutes les activités qu’il découvre,
Pour toutes ces rencontres avec les autres enfants,
Pour la compétence des animatrices, de leur présence face aux moments tantôt joyeux, tantôt tristes de notre bout’chou,
Que nous, parents, nous sommes rassurés de laisser notre enfant chez Les Piousous."

logo ACEPP